Voir les contributions

Cette section vous permet de consulter les contributions (messages, sujets et fichiers joints) d'un utilisateur. Vous ne pourrez voir que les contributions des zones auxquelles vous avez accès.


Messages - Hundvag

Pages: [1] 2 3 ... 39
1
Je pense que mes propos, ainsi que ceux de Maximidas ont été mal interprétés, comme il le précise lui même. La mise en évidence d'incohérences, d'anomalies, et de bidouillages éventuels n'est pas forcément un jeu, et pour ma part je ne le fais pas pour exposer une quelconque expertise en la matière, ni personne ici d'ailleurs, mais pour aider et orienter.
Sans entrer dans le pointillisme de l'origine, il est arrivé très souvent ici que le forum permette à des amateurs intéressés par une voiture apparemment superbe de se rendre compte que l'objet de leurs désirs n'était qu'une merghez reconstituée roulant avec les papiers d'une autre et qu'ils s'apprêtaient à payer bien au delà de ce que ça vaut.., c'est à dire ... rien.

Concernant la voiture d'Indenor, il y a quand même pas mal d'éléments qui permettent de douter qu'il s'agisse réellement d'un modèle 65 à freins thermostables, je ne dis pas autre chose...

2

[/quote]

Comme je l’ai expliqué, si c’est une diesel, c’est forcément une twinplex et pas autre chose, sauf bidouillage. Ou alors, c’est une essence dieselisée, auquel cas c’est du bidouillage aussi.
[/quote]

Comme je lis les sujets avant d'y répondre..., Indenor a bien précisé que la voiture était dieselisée, et passée aux mines, donc ce bidouillage a été homologué, et n'en est plus un.
La question qui se pose pour moi, c'est la cohérence entre un équipement de freinage thermostable, qu'indiquerait la présence d'un hydrovac, et un équipement twinplex, qu'indiquerait l'apparence de la voiture ( roues, sellerie, panneaux de portes, butoirs de pare chocs, ..). Les roues à voile plein en particulier sont interdites sur les voitures à freins thermostables...
Mais, il y a bien un hydrovac, et une pompe à vide attelée....
Une troisième possibilité serait que cette voiture aurait été aussi équipée d'un hydrovac en assistance de freins twinplex.., ce qui est bien un bidouillage. Voilà pourquoi je pense qu'il y a matière à ambiguité .
En revanche, mettre une pompe à vide, comme sur les 504 diesel, pour servir un hydrovac et des freins thermostables, ça c'est plus sérieux..., mais avec des jantes à trous trous alors, pour le refroidissement, comme imposé par Peugeot à l'époque.

3
Cette voiture parait bien "hybride".. En ce qui concerne les freins, les roues, ainsi que les enjoliveurs, ne correspondent pas du tout avec une version à freins thermostables... L'ensemble me parait plutot correspondre à une version 63/64, donc en twinplex; à vérifier donc en déposant les roues avant pour vérifier si la taille des tambours correspond bien à une version hydrovac. Compte tenu de la taille de la batterie, je ne vois pas trop où pourrait se trouver un hydrovac.., en dessous ...? Le chemin du tuyau (de gaz..?) qui part de la pompe à vide semble l'indiquer..

4
Technique / Re : bruit moteur, pompe à eau ? Courroie ?
« le: novembre 08, 2022, 09:33:52 »
Autre possibilité, se procurer une courroie qui pourrait s'adapter à la dynamo seule ( l'écart est réglable, contrairement à celui entre la poulie de vilebrequin et la pompe à eau) et voir ce qu'il en est, si le bruit est toujours là, c'est bien la dynamo, et si ce n'est elle, c'est donc sa soeur...
A défaut de courroie, si Madame veut bien, la vieille astuce du (vieux) bas pour remplacer une courroie reste d'actualité...

5
Technique / Re : IDENTIFICATION de cette pièce !
« le: octobre 21, 2022, 12:24:29 »
Il s'agit du manocontact de pression d'huile, qui se monte sur le support du filtre éponyme.

6
Technique / Re : Problème boite à vide ?
« le: octobre 18, 2022, 13:51:11 »
Effectivement sans assistance du tout, il est impossible de bloquer même les seules roues arrières. Pour situer, le limiteur de pression sur le train arrière monté sur les coupés/cabriolets en 65 était taré à 61 kg/cm2, or une telle pression dans le circuit est impossible à obtenir sans l'assistance.  Pour avoir une idée de ce qu'est un freinage sans assistance du tout, débranche le tuyau qui part du carbu, tu pourras ainsi comparer avec ton freinage actuel.

7
Technique / Re : Problème boite à vide ?
« le: octobre 18, 2022, 11:36:01 »
Disons que j'ai eu l'occasion de voir ce que cela donnait un freinage thermostable sans assistance..., pour moi, je considère que ce n'est pas conduisible.. J'ai tout au plus fait 4 kilomètres à 30km/h pour l'amener au garage, afin de faire remplacer l'hydrovac qui venait de capituler après 57 ans de service.
Pour te situer la nature du problème, un hydrovac multiplie la puissance de freinage par 7..., donc, pour obtenir sans assistance le freinage procuré par une force, raisonnable, de 10kg sur la pédale avec assistance, il faudrait appuyer de 70kg... Même avec les deux pieds on n'y arriverait pas..

8
Technique / Re : Problème boite à vide ?
« le: octobre 18, 2022, 10:50:50 »
Donc, pour moi, si le voyant fonctionne, là il donne des infos cohérentes, la dépression se fait bien dans l'hydrovac, et on peut écarter les hypothèses graves, comme la membrane déchirée.
En principe, non, il ne doit pas s'allumer au freinage, s'il le fait, cela veut dire que le niveau de dépression baisse lors du freinage, ce qui est normal, mais passe un peu en dessous du niveau de déclenchement du voyant. Ensuite, la dépression remontant, il s'éteint. Cela va aussi dans le sens d'une fuite d'air qui ne permet pas de maintenir longtemps cette dépression, d'autant que le voyant s'allume en même temps que le bruit d'air apparait.

Reste à trouver où, durite, connexion, clapet anti retour, soudure tube dépression de l'hydrovac ?

Un moyen peut-être d'identifier l'endroit serait de demander à quelqu'un, moteur tournant, de pomper sur la pédale, ce qui doit en principe faire un peu galoper le moteur ( ce faisant on renvoie un peu d'air dans le carbu), et d'observer et écouter ce qui se produit dans les tuyaux.

Aller à Reims, sans freins...? Euh...!

9
Technique / Re : Problème boite à vide ?
« le: octobre 14, 2022, 15:39:43 »
Il y a une chose que nous ne savons pas, c'est "quid du voyant rouge"..? Pour permettre d'incriminer, ou pas l'hydrovac, il suffirait de brancher directement la dépression sur le tube de sortie de l'hydrovac, même sans un clapet antiretour. Le simple fonctionnement du moteur doit faire éteindre ce voyant. S'il ne s'éteint pas l'hydrovac est bien défectueux, s'il s'éteint, il y a bien du vide qui se produit. On peut ensuite essayer en roulant, pas trop, parce que sans clapet anti retour, le vide créé par la dépression ne reste pas, mais juste pour voir s'il y a de l'assistance, ou pas.

10
Technique / Re : Problème boite à vide ?
« le: octobre 10, 2022, 23:50:44 »
La boîte à vide est une bête capacité d'air, il y a peu de risques que le problème vienne de là. Tout au plus peut on vérifier son étanchéité en soufflant dedans. En revanche, le clapet antiretour banjo peut effectivement poser un problème, si on part du principe que refait par Etient, l'hydrovac devrait être hors de cause... Partir du plus simple au plus compliqué.. Tu peux aussi vérifier le fonctionnement en te procurant un clapet anti retour type Nor..t€o, à 5 €, et le monter directement entre le carbu et l'hydrovac, en configuration sans la boîte à vide. Si ça fonctionne, alors il faudra te concentrer sur le clapet antiretour "banjo" de la boîte à vide..., on en trouve, mais à des prix...(87€ la dernière fois que j'en ai vu), il faut donc être certain que c'est ça.. Mais on peut souvent le débloquer avec du spray silicone.

11
Je parlais de ton avis sur les USA qui ne feraient qu'embêter le gentil Poutine...

Pour le reste, c'est aussi ton avis, qui, également, n'est pas partagé par tous... Ceux qui ne sont pas d'accord ne sont pas forcément des imbéciles.. Merci de ne pas considérer que certains points de vue devraient avoir une valeur universelle et s'imposer de fait. Il y a bel et bien des vrais scientifiques parmi les verts et le GIEC..., et leur reconnaissance en tant que tels n'est pas contestable.

Pour revenir au sujet, le problème posé par nos vieilles voitures, et moins vieilles, n'a rien à voir avec le climat et le CO2... Une voiture moderne qui brule 10 litres en rejette autant qu'une 404 ou une Ds qui en brûle autant, c'est à dire 24 kg... Un Range Rover émet autant de CO2 sinon plus qu'une 404.., et un 3008 essence pas beaucoup moins.
Le problème, en particulier en milieu urbain, ce sont les autres polluants, très toxiques, comme les imbrulés et les particules. Une voiture d'avant 70 en rejette plus de 50 fois plus qu'une voiture neuve en 2022. Il est clair qu'il faut règlementer le sujet, mais personne ne parle d'interdire, on pleure avant d'avoir mal là. En France, au contraire la CG collection va permettre de circuler dans les ZFE, et en Belgique, il existe les plaques O, qui autorise les circulations dans certaines LEZ, comme celle de Bruxelles. Ce qui risque d'arriver en revanche, c'est que le comportement de certains, et les abus de ces facilités, par ceux qui, comme je le constate à Bruxelles, utilisent une vieille Golf ou BMW série 3 de 30 ans en plaque O au quotidien pour éluder les taxes, éviter le CT, et rouler sans restriction dans les LEZ, pourrait conduire à ce que les autorités durcissent les règles et les contrôles... C'était le sens de ma première intervention d'ailleurs, lorsque quelqu'un ici, en plaisantant, avait parlé de débrancher ou remonter les cables de compteur pour contrer une éventuelle limitation du kilométrage annuel des ancêtres.
C'est un peu pareil lorsque je lis les spéculations diverses et variées sur ce que les pouvoirs publics pourraient faire, taxes sur la fortune, limitations futures.... Mais on parle dans le vide, là, il n'y a rien de tel, juste des "ce serait possible"..


12
On ne va pas s'envoyer nos CVs respectifs pour débattre, ce n'est pas le sujet..., disons que pour ma part, j'ai aussi assez largement dépassé le BEPC... Concernant juste le diesel, non, il n'est pas propre, ou en tout cas pas longtemps. Pour être aux normes, il doit être affublé de plusieurs usines à gaz, qui doivent être entretenues, alimentées en produits divers, contrôlés. Je suis ainsi sidéré de voir fumer noir à l'accélération des voitures qui n'ont pas cinq ans..., pourtant annoncées à leur lancement comme plus propre que propre, tout juste ne prétendait on pas qu'elles lavaient l'air qu'elles avalaient.., et la marmotte..
Ici, en Belgique, depuis le 1er juillet, pour corroborer cette impression, les voitures diesel Euro 5a, 5 et 6 doivent passer un test de particules..., c'est un massacre, près de 10% des voitures sont recalées... Et on ne compte pas celles qui sont défapées, celles dont les circuits d'AdBlue sont shuntés, avec des logiciels et boitiers destinés à les contourner. les camions sont très nombreux ainsi à rouler sans cérine.
Par ailleurs, il faut quand même se faire une raison, les énergies fossiles, qui rejettent dans l'atmosphère un carbone qui représente plusieurs centaines de millions d'années de biomasse décomposée ( arbres, flore, faune), nous font aussi aller dans le mur du réchauffement climatique. Un réchauffement dont les effets sont quand même de plus en plus palpables.
Je pense que oui, l'avenir est effectivement à la propulsion électrique, avec une énergie qui bien entendu doit être produite de manière propre. On est au début de la technologie, tout se met en place petit à petit, le parc augmente, le nombre de points de recharge aussi, les moyens de produire proprement aussi. Lorsque les premières autos à pétrole sont apparues, il y avait peu de stations services, et les objections d'alors étaient exactement les mêmes que maintenant. Oui, il faudra reconfigurer des usines, des métiers, certains disparaitront, d'autres seront créés, qu'on n'imagine pas encore. On ne peut pas rester sur un modèle ancien juste pour préserver des emplois.
Les batteries brulent parfois, les voitures thermiques aussi, ça brule très bien..., même les diesels..., mais quand une Tesla prend feu dans le monde, on en parle dans les médias..., alors qu'en France, chaque jour une petite cinquantaine de voitures "normales" prennent feu spontanément, sans intervention d'un tiers. Là aussi, sans nier les problèmes, il existe des solutions, il n'y a pas de fatalité. Pas plus qu'il n'y a de fatalité à ce que les matériaux nécessaires soient extraits dans des conditions déplorables pour les populations qui le font, pas plus qu'il n'est impossible de reycler ces batteries, ..., pour en faire d'autres.
Le potentiel de production de l'énergie électrique renouvelable est considérable, l'ensemble Terre-Soleil-Lune est un système thermodynamique et inertiel formidable, il faudrait bien moins d'un  milliardième de l'énergie reçue par le rayonnement solaire, ainsi que par les mouvements respectifs de la Terre, de la Lune et du Soleil (marées et courants de marées) pour subvenir aux besoins de la planète. Et il existe aussi d'autres moyens de transport de l'énergie produite, via l'hydrogène, et même les carburants de synthèse, pour les moyens de transport, navires et avions en particulier, qui sont peu adaptés à la propulsion par batterie.
Il ne faut pas, je pense sombrer dans la paranoïa et croire que l'on met tout sur le dos des automobilistes, tous les autres secteurs sont concernés, et parfois bien plus drastiquement, mais on ne le sait pas, ou on préfère l'ignorer..., en tout cas, les médias automobile n'en parlent pas.
ca ne doit pas nous empêcher de continuer à user avec raison de nos vieilles autos, mais sans nous voiler la face... Une 404 qui consomme 10 litres de SP va rejetter autant de CO2 qu'une 308 de 2022 si cette dernière en consomme aussi 10 litres, mais elle rejette au moins 30 fois plus de produits toxiques.. Le CO, on s'en fout un peu, puisque nos voitures sont rares, et que le CO dans l'atmosphère se recombine très vite en CO2, mais les autres, les imbrulés et particules sont bien là. On s'en rend compte facilement au passage d'une de nos voitures, on a le bruit, certes, mais aussi l'odeur, pour reprendre une vieille boutade présidentielle. C'est aussi là qu'on doit reconnaitre que l'air d'aujourd'hui est quand même plus respirable dans les villes qu'il y a 50 ans.

13
Les pluies acides, le problème a existé, a été bien réduit, mais reste présent. Ben oui, on a agi...., comme pour la couche d'ozone..., il ne s'est pas refermé tout seul.., il ne t'a pas échappé tout de même qu'on a placé des catalyseurs sur les voitures dans les années 90, et surtout qu'on a considérablement désulfuré les carburants, le gazole en particulier, responsable des émissions de dioxyde de soufre, ou qu'on a remplacé le fréon et autres CFC . Les sujets sont très bien documentés, et les relations de cause à effet sont peu contestables... Bien sûr, il y aura toujours les vidéos de Kevin et Jessica sur YT pour tenter de démontrer le contraire...et que tout ça c'est du vent..

14
Peut-être, mais il faut appeler les choses par leur vrai nom..., débrancher un cable de compteur, c'est de la fraude.. Et c'est de nature à rendre un contrat d'assurance nul si le contrat est à kilométrage limité. On ne résoud pas un problème en risquant de s'en mettre de plus gros sur le dos..

15
Technique / Re : Demontage filtre à huile
« le: septembre 25, 2022, 11:16:48 »
L'écrou se trouve de l'autre côté de la cloche, vers l'avant, sur le support de la cloche. Il y a une longue vis qui part du fond de la cloche et qui la plaque contre le support.

Pages: [1] 2 3 ... 39